L'aquarelle qui a sucité le plus de réations au cours de mes expositions est celle ci

taureau

 Je voulais simplement vous dire que j'ai voulu saluer avant tout la beauté, la bravoure et la noblesse de l'animal;

Afficionados ou pas, je laisse à chacun la liberté de l'interpreter à leur façon.

Ce qu'il me dit à moi ce taureau, 

 Francis Cabrel a trouvé les mots justes dans sa chanson de 1994  : La Corrida

"...J'en ai poursuivi des fantômes

presque touché leurs ballerines

ils ont frappé fort dans mon cou

pour que je m'incline..."

Retour à l'accueil