c'est dans la bibliothèque d'une amie que j'ai découvert cet écrivain

et je ne lis pas, je dévore

Daniel Crozes : historien, romancier, auteur attaché à son Aveyron natal nous fait partager son travail de mémoire

sensiblement de la même génération, je me retrouve dans toutes ces anecdotes de villages, ces non dits, ces secrets de famille, cette arrivée intensive du progrès à tout prix, le tout romancé et dans lequel se glisse parfois une intrigue policière : bref, tout pour faire de bons romans de terroir,  conservateurs de notre mémoire

voici donc le résumé de 3 que je viens de dévorer : 

la kermesse des célibataires :

une commune de 300 habitants en 1964, une poignée de femmes dynamiques qui tentent de freiner l'exode rural, de trouver leur place de femmes dans la société machiste de ces années et qui seront confrontées aux traditions, la sorcellerie, les lettres anonymes et même des assassinats.

Un été d'herbes sèches : 

été 1970, un adolescent passe ses vacances dans la ferme d'un vieil oncle. Pas d'eau courante ni de confort, cette exploitation de la vallée vit encore au temps passé. Malgré la rude vie, l'adolescent prend plaisir aux travaux des champs, s'émerveille devant le paysage qui s'offre à lui et restera attaché aux valeurs profondes de ces" petites gens" du terroir

la montagne sacrée : 

années 50 - 60, ou la vie d'un grand domaine de l'Aubrac, producteur, éleveur et dresseur de bœufs d'attelage qui devant l’arrivée du progrès : machines agricoles, eau courante, poste de télévision.....amèneront les nouvelles générations à se réinventer pour survivre sur ces terres difficiles

 

Daniel Crozes, auteur aveyronnais

 

et tiens je me dis à quand l'arrivée sur petit ou grand écran de ces sagas familiales ?

Daniel Crozes, pensez y

ça nous changerait des séries niaises que l'on croise au détour d'un zapping TV

et nos veillées du 3ème millénaire seraient beaucoup plus sympathiques

sur ce je vous laisse car j'ai encore une pleine étagère en attente

Retour à l'accueil