je poursuis mon jeu préféré du moment : le petit botaniste en herbe

et toujours sur le territoire de notre commune

aujourd'hui j'ai rencontré

le Millepertuis sauvage ou Herbe de la St Jean

herbe de la St Jean : car on le récolte à la St Jean

au Moyen Âge on le retrouve pendant les croisades pour soulager les plaies

de cette période daterait une croyance selon laquelle il chasserait le diable et les sorcières

en Ariège, on en fait encore des bouquets que l'on accroche aux portes des maisons

Saint Martin Lalande - la Flore - partie 3 : sauvages mais pas farouches
Saint Martin Lalande - la Flore - partie 3 : sauvages mais pas farouches

la Blackstonia perfoliata ou Centaurée jaune

de la famille des gentianes, elle aime les sols calcaires, pauvres et sabloneux

elle pousse dans le gravier des allées de mon jardin

les feuilles opposées sont soudées à la base et entourent la tige, donnant l'impression d'être perforées d'où son nom de perloliata

Saint Martin Lalande - la Flore - partie 3 : sauvages mais pas farouches
Saint Martin Lalande - la Flore - partie 3 : sauvages mais pas farouches

on change de couleur avec des floraisons estivales qui aiment les sols secs et arides

la grande mauve ou mauve sylvestre ou mauve des bois

qui peut atteindre jusqu'à 1 m de hauteur

Saint Martin Lalande - la Flore - partie 3 : sauvages mais pas farouches

ou encore la Jasione

Saint Martin Lalande - la Flore - partie 3 : sauvages mais pas farouches

et si l'on se mettait à l'ombre ?

les fougères qui aiment l'ombre et l'humidité peuvent être replantées dans votre jardin en pleine terre ou en pot

très résistantes aux maladies vous les réussirez à coup sûr

savez vous que les fougères sont des plantes préhistoriques, apparues il y a 400 millions d'années en même temps que les mousses, lichens....

en voici deux qui se plaisent en pot à l'ombre de mon cotonaester : la Scolopendre langue de boeuf ou langue de cerf et la Capillaire des murailles

Saint Martin Lalande - la Flore - partie 3 : sauvages mais pas farouches
Saint Martin Lalande - la Flore - partie 3 : sauvages mais pas farouches
Retour à l'accueil