Et vogue moussaillon

 

Il fait parfois grise mine mon crayon

Lorsqu’il vogue sur mes émotions

Ni capitaine, ni pirate, je suis née moussaillon

Et le resterai toujours sur ce pont

Jamais ne chavire dans la tempête, non

Bien ancrée, faut dire que j’ai un bon second

Je déploie ma voile d’artimon

Transpire et peine sur mes avirons

Mon bateau tangue mais ne touche pas le fond

M’empresse de monter sur le mat voir l’horizon

Et navigue vers l’ile rêvée de Robinson

Fièrement plantée sur mon ponton

Pourvu qu’il tienne encore longtemps mon timon

En attendant je suis toujours sur le pont

Et vogue moussailon…

Et vogue moussaillonEt vogue moussaillon
Et vogue moussaillon
Et vogue moussaillonEt vogue moussaillonEt vogue moussaillon
Retour à l'accueil